PIÈCES DE L’OCÉAN

MBL ARCHITECTES

Pays du projet

France

Statut du Lauréat

Professionnel

MBL architectes développe une pratique de l’architecture prospective qui, pour chaque projet, trouve des manières d’opérer nouvelles et spécifiques. Sans a priori de forme et de format, leur travail couvre un champ élargi de la pratique architecturale: construction, publications, conception d’ob- jets, commissariat d’expositions et projets de recherche. Les Pièces de l’océan, projet présenté pour le Prix de Genève, sont un exemple de cette approche expérimentale.

En 2016, sur le territoire transfrontalier franco-espagnol de la baie de Txingudi, un groupe de citoyens se fédère, via les Nouveaux Commanditaires, pour commander une inter- vention architecturale non intrusive ayant pour but de manifester les effets, déjà prégnants autour de la baie, du réchauffement climatique.

Suite à plusieurs campagnes d’enquête et d’observation, notre proposition explore un processus d’accrétion rocheuse pour fabriquer en milieu sous-marin une gamme de petits monuments, qui seront ensuite émergés et posés à terre. La sédimentation sous-ma- rine, qui associe le mouvement conjoint de l’océan, de la rivière et l’érosion, est mise en œuvre pour façonner ces habitacles.

Développé avec les ingénieurs de Geocorail, le procédé électrochimique permet de produire un agglomérat rocheux à partir des matériaux présents sous l’eau, tels que sable, graviers ou débris coquilliers. Une armature conductrice immergée est reliée à un générateur de courant électrique continu de très basse tension. Sous l’effet de ce courant, les sels minéraux naturellement dissous dans l’eau de mer – principalement calcium et magnésium – forment des compo- sés qui se précipitent autour de l’armature et se solidifient à la manière d’une roche de synthèse. Une gangue rocheuse se forme progressivement par accrétion. Les édicules portent ainsi en eux l’histoire géomaritime de l’estuaire et lui donnent une forme tangible. Le temps d’accrétion, d’une année au moins, transforme le chantier en un rituel silencieux, hors des choses humaines. Les monuments sont construits par la mer.