Jury

Le jury sera désigné durant le printemps 2021

Andreas Ruby

Andreas Ruby étudie l’histoire de l’art à l’Université de Cologne. Journaliste d’architecture, commissaire d’exposition, il a été rédacteur et correspondant régulier pour les revues Daidalos et Werk, Bauen + Wohnen. Il a enseigné la théorie de l’architecture à Cornell University (New York), à l’Université Technique de Graz (Autriche) et à l’ENSAPM (Paris). Depuis 2016, Andreas Ruby est directeur du Musée Suisse d’Architecture de Bâle (SAM)

Sabine Nemec-Piguet

Architecte diplômée de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne, Sabine Nemec-Piguet est directrice de l’Office du patrimoine et des sites du canton de Genève et conservatrice cantonale des monuments. Membre de la Commission fédérale pour la protection de la nature et du paysage de 1999 à 2010, elle est, depuis 2012, membre de la Commission Fédérale des monuments historiques.

Gabriele Guscetti

Diplômé de l’EPFL, Gabriele Guscetti est membre de la direction d’INGENI SA à Genève. Spécialisé en ingénierie structurale, il a conçu et participé à des réalisations telles que le Swiss Tech Convention Centre à Lausanne, les nouvelles unités de production de Rolex ou encore la passerelle mobile de l’esplanade du Jet d’eau à Genève. Il est également intervenant à l’Accademia d’Architectura di Mendrisio, l’EPFL et la HES-SO de Fribourg.

Julien Grisel

Architecte diplômé de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL), il est titulaire d’un DEA de l’Université de Lausanne. Co-fondateur du bureau Bunq Architecte SA, il a obtenu son doctorat de l’EPFL pour sa thèse sur “Le processus de projet dans la reconstruction urbaine suite à une catastrophe” sous la direction du professeur Pierre Frey. Depuis 2016, il est professeur à la Haute École d'Ingénierie et d'Architecture de Fribourg (HEIA-FR).

Jean-Pierre Greff

Jean-Pierre Greff est un historien de l’art et du design, professeur et curateur. Il est l’auteur de nombreuses préfaces et essais sur la photographie, l’art et la littérature (ouvrages illustrés, livres d’artistes), l’art et la communication, la couleur, l’art en France sous l’Occupation et l’Après-Guerre. Après avoir dirigé de 1993 à 2004 la Haute école des arts décoratifs de Strasbourg, Jean-Pierre Greff prend la direction de la HEAD en 2007.

Daniel Grataloup

Architecte, sculpteur, graveur, docteur de l’Université de Paris et Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres, Daniel Grataloup est l’initiateur du Prix de Genève. Il est reconnu pour sa contribution à l’architecture organique et ses oeuvres basées sur la gestuelle et les circulations humaines. Architecte de renommée internationale, une partie de ses travaux ont été acquis par le MoMA à New-York et son fonds d'atelier par l’Etat de Genève.

Leïla el-Wakil

Architecte et historienne de l’art, Leïla el-Wakil a obtenu son doctorat à l’Université de Genève où elle a longtemps enseigné. Au cours de sa carrière académique, elle a développé une approche en histoire de l’architecture globale. En parallèle, elle dirige des recherches sur l'architecture et les arts appliqués des époques modernes et contemporaine, en Suisse, en Europe et dans le Proche-Orient. Elle est aussi une spécialiste de la conservation du patrimoine.

Christian Dupraz

Diplômé de l’Ecole d’Architecture de l’Université de Genève, Christian Dupraz est lauréat du Prix Arditi en Architecture & Urbanisme et du Swiss Design Awards. Architecte indépendant, il est très engagé dans les milieux académiques suisses et français. Actif dans de nombreuses associations liées à l’architecture et l’art, il est co-fondateur de la Maison de l’Architecture de Genève.

Francesco Della Casa

Architecte et critique d’architecture, Francesco Della Casa occupe depuis 2011 le poste d’architecte cantonal de la République et Canton de Genève. Auparavant rédacteur en chef de la revue TRACÉS et membre du comité de rédaction de la revue l’Architecture d’Aujourd’hui, il écrit toujours auprès de plusieurs revues d’architecture européennes (Werk, Archi, l’Architecture d’Aujourd’hui, Bauwelt et A+).

Carlotta Daro

Historienne de l’art, Carlotta Darò est maître-assistante à l’Ecole nationale supérieure d’architecture Paris-Malaquais et membre du Laboratoire Infrastructure Architecture Territoire. Ses recherches explorent l'impact des technologies du son, des infrastructures de la télécommunication et des médias dans la théorie architecturale et urbaine du XXe siècle. Elle est aussi l’auteur de plusieurs ouvrages sur la thématique du son dans l’architecture.